Une Campagne De Publicité Gay Friendly Fait Scandale !

La société Matelsom, qui commercialise des matelas de couchage de marques connues, a lancé le 17 février 2008 une campagne publicitaire dans le métro parisien, dont une représentant deux hommes enlacés. Ce visuel suscite les critiques et menaces de dénonciation du site catholique E-deo.

Le site catholique E-deo – site anti-avortement, pro-Vanneste et pro-Bardo…- – dénonce en termes on ne peut plus homophobes une publicité de l’enseigne de vente en ligne de matelas Matelsom montrant un couple gay enlaçé. E-deo accuse le vendeur de literie de faire la promotion et banaliser le comportement homosexuel dans le métro, emprunté par des familles et des enfants !

Le responsable du service marketing de Matelsom explique par sa part que le coeur de cible de la marque est l’Île-de-France « où les homosexuels représentent un marché important », ajoutant que le visuel publicitaire dans la ligne de mire d’E-deo, “qui ne représente pas de scène à caractère sexuel”, correspond aux valeurs de “tolérance” de l’entreprise.

« La campagne avec un tel visuel va durer un an. Ce que nous ne pouvons tolérer », réagit E-deo qui invite ses lecteurs à exprimer leur désapprobation aurpès de Matelsom et à dénoncer le distributeur auprès de ses fournisseurs comme Simmons, Dunlopillo, Treca, Epeda et autres Merinos. « Etre assimilées à la sodomie ne devrait pas faire plaisir à ces marques soucieuses de leur image… », menace le site.

« Matelsom doit retirer ce visuel du métro, ou alors d’autres entreprises s’engoufreront dans la brèche et iront encore plus loin dans l’amoralité… », saffole E-deo en conclusion de sa campagne.

Selon vous, trouvez-vous cette campagne choquante ? Doit-on censurer cette affiche et la remplacer par une autre ? Et que pensez-vous de la réaction du site catholique E-deo ?

Pamela Anderson censurée en défendant les animaux : elle serait trop sexy !

Canada – Pamela Anderson choquerait le Canada en s’affichant en bikini dans une publicité pour la défense des animaux.

Pamela Anderson a posé en bikini dans une campagne publicitaire pour l’association protectrice des animaux PETA. L’image a alors été interdite au Canada car jugée « sexiste« . L’actrice, célèbre pendant les années 90, a alors défendu sa cause en précisant que le Canada était reconnu pour ses danseuses exotiques et ne pouvait ainsi pas être choqué par ces affiches.

Dans le Sun, elle déclare que « c’est triste qu’une femme ne puisse pas utiliser son corps dans un mouvement de protestation contre la souffrance des vaches et poulet. » L’actrice aujourd’hui âgée de 43 ans a dénoncé le puritanisme du Canada.

 

Calvin Klein « incite au viol », sa publicité censurée

En Australie, une nouvelle affiche publicitaire Calvin Klein a provoqué un tollé: elle évoquerait « la violence et le viol ». Elle vient d’être interdite.

Le genre porno-chic, qui s’était fait plus rare ces derniers temps dans le milieu de la mode, revient en force dans la nouvelle campagne Calvin Klein mettant en scène le mannequin Lara Stone pour sa nouvelle gamme de jeans. Une publicité qui fait du bruit en Australie, et pour cause, elle a tout bonnement été supprimée pour « incitation au viol ». C’est que sur cette image, Lara Stone, très dénudée, est entourée de jeunes bellâtres aux poses évocatrices. L’un la tient par les cheveux quand l’autre l’agrippe par le dos, tandisqu’un troisième éphèbe semble spectateur de la scène. A la vue de ces clichés osés, on peut se demander si la jeune fille est consentante.

Le Bureau des normes de publicité en Australie a émis, lui, un avis catégorique: l’allusion au viol collectif est flagrante et dépasse le pur message publicitaire. Le Bureau ajoute qu’elle est « dégradante pour les femmes », la montrant « comme un objet » et a décidé, dans la foulée, de supprimer les clichés qui font scandale du continent. La campagne a suscité près de 50 plaintes, selon le site Heraldsun.com.

Calvin Klein – maitre incontesté de la publicité controversée – n’en est pas à son coup d’essai. En 2009, la marque avait choqué les Etats-Unis avec une affiche sur laquelle posaient déjà trois hommes et une femme, tous à moitié vêtus et dans une position encore une fois jugée plus qu’ambigüe. De quoi alimenter le buzz et faire parler d’elle !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La nouvelle campagne pub Virgin Radio censurée à Clichy

 

Accusée de dévaloriser les personnes âgées, la dernière campagne pub de Virgin Radio risque d’être censurée dans la commune de Clichy-la-Garenne en région parisienne.

« Ne vieillissez pas trop vite » : la nouvelle campagne publicitaire de Virgin Radio n’est pas du goût de tout le monde. En effet, le maire de Clichy-la-Garenne (92), Gilles Catoire , a demandé aux dirigeants de la station de retirer la campagne dans sa commune.

« C’est inadmissible de suggérer que la vieillesse est une maladie et qu’il suffit d’écouter la radio pour y remédier » , déclare l’élu (qui est aussi Représentant de l’Association des Maires de France au sein du Conseil National des Retraites et des Personnes Agées) dans un communiqué diffusé le 20 septembre. Si Virgin Radio ne répond pas à sa demande, Gilles Catoire promet de faire recouvrir les affiches dès cette nuit.

Contacté par le journal Le Parisien , le créateur de la pub Franck Tapiro (agence Hémisphère Droit) se défend : « Le but de cette campagne n’est absolument pas de mettre les jeunes et les vieux en opposition. Bien au contraire. Elle dit juste que, pour rester jeune dans sa tête, il suffit d’écouter de la musique » .

De son côté, la direction de Virgin Radio tente de calmer le jeu : « Le but de cette campagne était de symboliser l’impact positif de la musique sur les auditeurs quel que soit leur âge » , déclare Jean Isnard , Directeur des programmes, toujours dans Le Parisien . Affaire à suivre…